Porter le masque c’est montrer du respect envers l’autre. Pouvoir se respecter l’un l’autre devant les autres. C’est ESSENTIEL.

Le masque c’est chic lors d’une entrevue…
Publié le 27/07/2020

Le masque c’est chic lors d’une entrevue…
 

Conseils d'une agence de rencontre sérieuse à Bruxelles .

Le COVID-19 n’a pas encore disparu, et on observe une recrudescence des cas en Belgique.

Quelles vont être les règles de demain ?

Que va nous imposer notre gouvernement ?

 

Et si nous pouvions profiter de chaque situation pour en tirer parti ?

Respecter les règles sanitaires, porter le masque, respecter les distances de sécurité, c’est aussi montrer du respect envers l’autre que nous côtoyons.

 

Porter le masque, ça peut être très chic… Et suivre ces quelques règles de respect en amour, cela peut nous ouvrir des portes.

 

Règle numéro un : sachons rester nous-mêmes quoi qu’il arrive.

 

Porter un masque ne veut pas dire se cacher derrière : il est très important que la personne en face de soi puisse savoir qui nous sommes. Il ne s’agit pas de jouer un rôle, mais bien de se montrer de la façon la plus honnête : rester soi, c’est se respecter.

 

Par contre, la situation actuelle permet de jouer avec notre outfit : pourquoi ne pas choisir un masque drôle ? Ou un masque totalement adapté aux couleurs que nous portons ? Mettre ses yeux en valeur, puisque ce sont eux qui seront au premier plan.

Ne dit-on pas qu’ils sont le reflet de notre âme ?

 

Règle numéro deux : sachons respecter l’autre quoi qu’il arrive.

 

Pour respecter l’autre, il faut savoir respecter la distance qu’il désire garder avec nous, ainsi que sa timidité ou sa réserve. En ces temps de COVID-19, cette règle est encore plus importante : est-ce que l’autre a peur de l’attraper ? Comment puis-je me comporter avec lui/elle ?

 

Pour savoir comment vous pouvez interagir avec lui/elle, suivez ces étapes :

 

·         L’observer : porte-t-il/elle un masque ou l’a-t-il/elle autour du cou ?

·         Se tient-il/elle à distance du serveur, de vous ?

·         A-t-il/elle un flacon de gel hydroalcoolique sur lui/elle ? L’utilise-t-il/elle souvent ?

·         Semble-t-il/elle mal à l’aise lorsque quelqu’un s’approche trop près ?

·         Demande-t-il/elle une table plus loin des autres personnes présentes ?

·         Approche-t-il/elle son visage, ses coudes, ses mains durant la conversation ou pas ?

 

Savoir jauger la bonne distance est un exercice difficile, qu’on apprend au fil des rencontres à réaliser correctement.

 

Règle numéro trois : la galanterie, ce n’est pas ringard !

 

Non, messieurs, être galant ce n’est ni ringard ni mal vu par ces dames : même la plus convaincue des féministes se sentira respectée si vous vous montrez galant envers elle.

Comment être galant ?

 

·         Lui ouvrir la porte pour la laisser passer

·         La laisser commander la première : non seulement c’est galant, mais en plus elle sera enchantée de pouvoir choisir le vin et/ou l’apéro !

·         Le baise-main : NON !NON !NON ! Vous n’avez pas lu que nous sommes en temps de COVID-19 ?  Abstenez-vous, ce geste-là est dépassé depuis très longtemps et respecter son corps, respecter la distance, c’est la respecter aussi.

·         Faites-lui la conversation tout en l’écoutant, ne prenez pas toujours le bâton de parole : une femme écoutée, vraiment écoutée, est une femme comblée. Un trait de séduction des plus importants est d’écouter l’autre, c’est très apprécié.

·         Raccompagnez-la chez elle, pour lui montrer qu’elle en vaut la peine jusqu’au bout.

 

Règle numéro quatre : le respect en amour

 

Comment instaurer du respect entre deux personnes ?

 

Premièrement, il faut savoir s’apprécier à sa juste valeur : avoir une bonne estime de soi c’est savoir se faire respecter, mettre la limite et dire stop quand il le faut.

 

Deuxièmement, savoir parler quand cela ne va pas : dire les choses, entamer un dialogue permet de trouver des solutions ensemble.

 

Troisièmement, quand on dit non ou qu’on a quelque chose à reprocher à l’autre, toujours choisir ses mots. Tout se joue dans la manière de dire les choses.

 

Quatrièmement, savoir reconnaître quand on a tort : ce n’est jamais un signe de faiblesse, c’est un signe de sagesse.

 

Enfin, pouvoir se respecter l’un l’autre devant les autres. C’est ESSENTIEL.

 

 

Suivez-nous la semaine prochaine pour les prochains conseils d’un été radieux…seul ou A2 !

 

x